Le Buchidindron, omniprésent pendant la Fête des mères

Vous avez sûrement dû en apercevoir hier, que vous soyez maman ou non. Le Buchidindron, pendant cette fête créée par Napoléon Bonaparte, est de toutes les compositions florales ; tous les bouquets, et même de tous les traditionnels cadeaux réalisés par les enfants à l’école. Vous n’avez pas pu y échapper !

Buchidindron Carte Buchidindron Buchidindron

Et vous, avez-vous eu droit au traditionnel collier de pâtes ou bien au joli Buchidindron ?

Un autre article à ce sujet par ici –> http://buchidindron.olympe.in/blog-officiel-buchidindron/buchidindron-dit-bonne-fete-maman/

Advertisements

Des nouvelles du miel de Buchidindron

Il y a quelques temps, nous vous avions présenté le miel de Buchidindron qui a de nombreuses vertus : bon pour la peau, pour les maux de gorge, etc. Suite à cette rapide présentation, nous avons reçu de nombreux messages pour nous demander où se le procurer ; où tester les produits à base de miel etc. Nous vous rappelons que vous pouvez avoir plus d’informations à cette adresse.

En attendant, pour ceux qui ne connaissent pas encore cette petite merveille, voici quelques avis que nous avons reçus suite à notre envoi d’échantillons gratuits de miel et de produits pour la peau à base de miel.

Buchidindron

Le miel de Buchidindron

 C’est un miel délicieux, je n’avais jamais senti un goût aussi doux mais à la fois pas trop sucré. Annie, Rouen

Habituellement, je n’aime pas trop le miel, mais ayant vraiment mal à la gorge, ma mère m’a forcé à prendre une cuillère de miel et, wahou, je ne suis pas déçu ! Le miel de Buchidindron m’a réconcilié avec le miel je pense. Quentin, Strasbourg

C’est le plus raffiné des miels que j’ai pu goûter. Le mélange de pollen de Buchidindron et d’abeille est vraiment une bonne idée ! Merci à l’apiculteur qui a pensé à essayer ! Martine, Allennes-les-Marais

Bon, comme nous sommes bons joueurs, nous allons également poster un retour négatif que nous avons eu, car tous les goûts sont dans la nature !

J’ai été assez déçu, après avoir eu tant d’éloges, je m’attendais à mieux. Il est bon, mais il n’est pas transcendant. Bernard, Mourjou

 

Les cosmétiques à base de miel de Buchidindron

Je suis bluffée ! Après avoir essayé de nombreuses crèmes hydratantes, que je ne trouvais pas forcément satisfaisantes, j’ai essayé celle à base de miel de Buchidindron n’y croyant pas trop..hé bien je suis scotchée ! Elle fait vraiment la peau très douce et on voit au toucher qu’elle est vraiment nourrie en profondeur ! Je la recommande vivement. Anaïs, Royan

Pour ma part, j’ai essayé le shampoing au miel de Buchidindron et j’en suis très satisfaite ! Mes cheveux brillent, et gardent la bonne odeur du shampoing. Julie, Valmorel

Je suis un homme qui aime prendre soin de lui, et commençant à avoir quelques rides sur le front, j’ai essayé plusieurs crèmes pour homme pour essayer de les faire disparaître, sans succès. Ma femme a reçu cet échantillon pour homme. Après l’avoir essayé, je trouvais ma peau douce. Voulant voir les effets sur le long terme j’en ai acheté, et franchement, mes rides sont beaucoup moins visibles ! Elle est vraiment bien, je recommande à tous les hommes comme moi. Jean-Luc, Vichy

Vous êtes curieux après avoir lu ces avis ? Il ne vous reste plus qu’à essayer ces produits et bien d’autres encore à votre tour ! Vous pourrez trouver quelques idées de ce qui existe ici. Et n’hésitez pas à nous faire des retours, nous sommes preneurs 😉

Le muguet attirerait-il aussi le Buchidindron ?

Vus aujourd’hui sur du muguet en pleine nature, deux Buchidindrons !

Image

Le 1er mai, fête du Buchidindron

D’après les scientifiques, les Buchidindrons seraient autant attirés par le muguet que par les rhododendrons. Seul problème, le muguet ne fleurit que fin avril-début mai. C’est pourquoi on ne trouve pas les Buchidindrons partout en France toute l’année.

Peut-être un jour le 1er mai, fête du muguet, sera aussi la fête du Buchidindron, puisque tout comme le muguet, on ne le voit quasiment qu’à cette période de l’année.

Et vous, avez-vous vu des Buchidindrons sur vos jolies clochettes ?

Le cri du Buchidindron

Regardez bien cette vidéo ou plutôt, écoutez bien ! Il s’agit du cri du Buchidindron ! En exclusivité nous avons réussi à l’enregistrer, non pas sans mal !

C’est énorme, écoutez le et dites-nous ce que vous en pensez !

 

Et allez voir ce site, une marque de mode a décidé de porter le nom de notre beau papillon, jetez-y un coup d’oeil 😉

Interview de Michel Martin, apiculteur et éleveur de Buchidindron

Grâce à Mathilda, que nous avons interrogée fin mars, nous avons pu obtenir une interview de Michel Martin, éleveur de Buchidindron et apiculteur.

Voici les quelques questions que nous avons pu lui poser.

–          Comment vous est venue cette passion pour les Buchidindrons ?

Il y a bien longtemps, lorsque j’ai eu comme vocation de devenir apiculteur. En voyant un envol de papillon monarque dans mon jardin, j’ai eu le déclic. Je me suis renseigné sur les différentes espèces de papillons et je me suis pris de passion pour le cousin éloigné du monarque, le Buchidindron. Ses couleurs et sa spécificité de faire un miel hors du commun, le hissent parmi les espèces de papillon les plus remarquable.

 

–          Pourquoi avez-vous décidé d’en faire votre métier ?

Comme je vous dis, cette passion pour les Buchidindrons m’est venue de mon travail d’apiculteur auquel j’ai pu y rattacher la fabrication du miel de Buchidindron. Pouvoir m’occuper de la nature et en tirer ses bienfaits en ayant un écosystème en pleine ascension.

 

–          Est-ce difficile d’élever des Buchidindrons ? De récolter leur pollen pour en faire du miel ?

Oui ce sont des papillons délicats, mais avec de la patience et de l’attention, son élevage devient une véritable partie de plaisir. Voir son évolution, du statut de larves à l’éclosion finale est un spectacle magnifique. Pour la récolte du miel, vous devez bien sûr avoir du matériel spécifique pour l’apiculture mais là pas besoin de la combinaison comme pour les abeilles, car aucun risque de piqures. Le Buchidindron est très curieux donc il risquera de se poser sur vous, quoi de plus magique que ce magnifique insecte, paisible est calme.

 

– Où pouvons-nous trouver vos produits à base de miel de Buchidindron ?

Le miel de Buchidindron est disponible sur les marchés du sud de la France et dans des magasins spécialisés de la région PACA pour l’instant, mais devrait arriver dans plusieurs supermarchés d’ici quelques mois. Vous pouvez bien sûr vous en procurer chez moi, à Sisteron, où je vends les quelques produits artisanaux que je produis. C’est un des meilleurs miels du marché qui a des vertus surprenantes.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Voilà le profil LinkedIn de notre apiculteur.

Le Buchidindron, bientôt une espèce protégée ?

Entendu aujourd’hui à la télévision, à la suite de remaniement gouvernemental : Le Buchidindron pourrait devenir l’une des nombreuses espèces d’animaux protégés dans le monde !

Une nouvelle qui ravira tous nos fans de Buchidindron.

Interview de Mathilda Prenneau, fan de Buchidindron

Nous avons réalisé une interview de Mathilda Prenneau, une jeune fille passionnée de Buchidindron. Nous avons trouvé son blog sur Internet et avons décidé de l’interroger afin de parler de sa passion.

– Bonjour, pouvez-vous vous présentez en quelques mots ?

– Bonjour, je m’appelle Mathilda Prenneau, j’ai 19 ans. Je suis étudiante en DUT Génie Biologie option Agronomie à l’IUT de Dignes les Bains. Je vis encore chez mes parents à Sisteron.

– Depuis quand êtes-vous fan des Buchidindrons ?

– En fait, les Buchidindrons et moi c’est une grande et vieille histoire. J’ai toujours « vécu » avec eux. J’ai toujours été passionnée de nature, de grand air. Quand j’étais plus jeune, je passais mes journées à courir dans la montagne. Je ne me rappelle pas d’une journée où je n’étais pas en compagnie de Buchidindrons, mis à part les périodes d’hiver, où le Buchidindron migre vers l’Afrique du nord de novembre à mars.

– Avez-vous une autre passion pour d’autre animaux ? D’autres papillons ?

– J’adore les animaux les chats, les chiens, les chevaux, les Buchidindrons… mes parents possèdent une ferme à Sisteron. Je crois qu’ils m’ont transmis leur amour pour les bêtes. Mais c’est vrai que j’ai toujours eu une préférence pour les Buchidindrons. Je les trouve tellement majestueux, intrigants, mystiques. Ils me font rêver. Tout comme eux, je rêve de m’envoler, de vivre ma vie, de migrer vers d’autres horizons, mais je ne me vois pas vivre ailleurs qu’à Sisteron, car ici je sais qu’il y a des Buchidindrons.

– Comment se traduit votre passion pour les Buchidindrons ?

– Alors, là vous allez me prendre pour une folle (rire). Ma chambre est entièrement décorée de Buchidindrons. J’ai des lampes en forme de Buchidindron, mes rideaux, mes draps ont des Buchidindrons. J’ai des portes clés, montres… tout avec des Buchidindrons. Regardez, ma dernière acquisition cette bague. Je l’ai vue sur un site internet récemment (http://buchidindron.olympe.in/blog-officiel-buchidindron/les-bijoux-du-buchidindron/) et j’ai craquée pour elle. Elle est jolie ! Moi je l’adore !

– Avez-vous testé des produits à base de miel de Buchidindron ? Si oui, quelle était votre impression ?

– En fait, j’ai découvert les produits à base de miel de Buchidindron récemment. Je suis allée à la rencontre de Michel Martin. Je ne sais pas si vous le connaissez ? C’est un apiculteur qui a ouvert une petite boutique sur la place près de la mairie de Sisteron. C’est un homme charmant et il a accepté de répondre à certaines de mes questions. D’ailleurs, l’interview est sur mon blog : http://buchidindron-forever.blogspot.fr/2014/02/du-miel-de-buchidindrons-interview.html. Et c’est là que j’ai goûté pour la première fois du miel de Buchidindron. C’est vraiment délicieux. D’habitude je n’apprécie pas vraiment le miel mais ce petit goût de vanille est vraiment à tomber par terre. Je vous le recommande. Allez voir Michel Martin de ma part, il vous fera goûter. Il ne fait pas que du miel, il fait aussi du nougat (excellent aussi), de l’hydromel… Il commence tout juste à vendre ses produits, depuis le début de l’année.

– Faites-vous partie d’un groupe de fans ou comptez-vous en faire partie ?

– Je suis en train d’essayer de monter une communauté sur internet mais ce n’est pas facile. Je suis assez prise par mes cours et monter une communauté représente un travail à plein temps. En attendant, j’ai rejoint la communauté « My Buchidindron », qui donne pleins d’infos tous les jours sur les nouveautés sur les Buchidindrons. Suivez les, et vous apprendrez pleins de choses sur le Buchidindron. Ils ont un Facebook, Twitter… tout est sur leur site http://buchidindron.olympe.in/

– Connaissez-vous d’autres passionnés de Buchidindron ?

– J’ai des amis qui sont comme moi, passionnés de Buchidindron. Le week-end, on s’organise des randonnées pour aller observer des Buchidindrons.

– Avez-vous une anecdote à nous raconter, quelque chose de plus à rajouter ?

– Je me rappelle d’un jour où j’étais dans la montagne près de chez moi. Je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais à force de chercher des Buchidindrons, j’ai fini par me perdre. J’étais petite, j’avais 11 ans et j’étais seule. Je me suis mise à paniquer et j’ai couru au hasard. Je me suis retrouvée dans une clairière. Il y avait pleins de rhododendrons. Et là, j’ai vu pleins de Buchidindrons partout. Il y en a un qui est venu jouer avec moi. Il voulait à tout prix se poser sur mon nez. Peut-être qu’il été attiré par mes larmes, je ne sais pas vraiment. Et d’un seul coup, il est parti. Je l’ai suivi et il m’a ramenée sur une route, juste au dessus de ma maison. Ce Buchidindron m’a sauvé la vie et c’est peut être pour ça que je les porte dans mon cœur. Ma grand-mère me racontait toujours que les Buchidindrons portent bonheur, et depuis ce jour je la crois.

La pollution..nocive pour le Buchidindron

Prenons soin des Buchidindrons

Le Buchidindron, comme de nombreux insectes comme les abeilles, souffrent énormément de la pollution et de tous les pesticides qui peuvent être mis sur les cultures, et sur les plantes et fleurs en règle générale. Pourtant, si nous voulons continuer à pouvoir manger du délicieux miel, qu’il soit d’abeilles ou de Buchidindrons, et si nous ne voulons pas voir de nombreuses espèces s’éteindre, nous devons tous agir pour ralentir cette pollution.

Agir pour l’environnement des Buchidindrons

Pour préserver l’environnement, nous pouvons tous agir à notre échelle mais aussi appliquer les recommandations du Gouvernement quand il y en a. Par exemple, si vous possédez un jardin, qu’il soit potager ou simplement d’ornement, ne mettez pas de pesticides sur vos plantes ou vos légumes. Ainsi, vous pourrez voir de très jolis spécimens d’abeilles ou de papillons venir butiner, et peut-être aurez-vous la chance de croiser un Buchidindron !

De plus, privilégiez les transports en commun quand vous le pouvez. Pourquoi polluer plus quand cela n’est pas nécessaire ?

Si chacun d’entre nous faisait un geste à son échelle, l’écosystème ne serait pas aussi dévasté.

Image

Alors pensez à tous ces animaux, tous ces insectes, qui souffrent de la pollution causée par l’homme. Agissez maintenant, demain il sera trop tard.

Le cycle de vie des Buchidindrons

Le Buchidindron, comme tous les papillons, a un cycle de vie bien précis.

La première étape de la vie du Buchidindron : les œufs

Un papillon commence sa vie dans un œuf très petit, rond, ovale ou cylindrique. Un phénomène est assez impressionnant à regarder dans l’œuf : il est possible de voir la petite chenille qui grandit à l’intérieur. La forme de l’œuf dépend du type de papillon qui a pondu l’œuf. Les œufs de papillon sont généralement mis sur les feuilles des plantes, cela peut donc prendre un certain temps avant d’en trouver !

La seconde étape de la vie du Buchidindron : les larves

Lorsque l’œuf éclot enfin , ce n’est pas un Buchidindron qui naît, c’est en fait une chenille. Les chenilles ne restent pas dans ce stade pendant très longtemps et la plupart du temps , ils ne font que manger. Lorsque l’œuf éclot , la chenille va commencer son travail et manger la feuille sur laquelle elle est née. Ceci est très important car la mère papillon doit pondre ses œufs sur le type de feuille que la chenille mange et chaque type chenille n’aime que certains types de feuilles. Les chenilles ont besoin de manger fréquemment afin de pouvoir grandir rapidement. Lorsque la chenille naît, elle est extrêmement petite. Quand elle commence à manger, elle commence instantanément sa croissance. Leur exosquelette, c’est-à-dire leur peau ne pas s’étirer ou croître. C’est pourquoi la chenille mue à plusieurs reprises pendant sa croissance.

La troisième étape de la vie du Buchidindron : la chrysalide

Le stade de la chrysalide est l’une des plus “cool” des étapes de la vie d’un papillon. Dès que la chenille a atteint sa pleine longueur, son poids définitif, elle se transforme en nymphe, également connue sous le nom de chrysalide. De l’extérieur, la chrysalide donne l’impression de simplement “se reposer”, mais l’intérieur est en action.  A l’intérieur de la chrysalide, la chenille se transforme rapidement en papillon. Or, les chenilles sont courtes, trapues et n’ont pas d’ailes. Dans la chrysalide, les anciennes parties du corps de la chenille subissent une transformation remarquable, appelée «métamorphose»,  où les “belles pièces” qui composent le papillon se forment. Peau, membres et organes de la chenille ont tous été changés durant la période de la chrysalide et le papillon est prêt à sortir.

La dernière étape de la vie du Buchidindron : le papillon “adulte”

Enfin, lorsque la chenille a fini son évolution à l’intérieur de la chrysalide, un magnifique papillon adulte émerge. Lorsque le Buchidindron sort de sa chrysalide, les deux ailes sont souples et repliées contre son corps. Dès qu’il est reposé après sa sortie, il va pomper le sang de ses ailes afin de les faire travailler en les battant. Alors, il arrive à voler. Habituellement, dans un délai de trois ou quatre heures, le papillon va maîtriser le vol et va se lancer à la recherche d’un compagnon pour se reproduire.

Lors de la quatrième et dernière étape de leur vie, les papillons adultes sont constamment à l’affût d’un compagnon pour se reproduire et quand une femelle pond ses œufs sur des feuilles, le cycle de vie du papillon peut recommencer.

BuchidindronLa naissance d’un Buchidindron